Plastic Attack à Saint-Lambert

Le 20 septembre 2018, le Réseau écocitoyen de Saint-Lambert annonçait  qu’un  » Plastic Attack » aurait lieu le 13 octobre prochain au IGA Louise Ménard, situé 299 boul. Sir-Wilfrid-Laurier à Saint-Lambert. À l’instar d’autres villes à travers le monde, Saint-Lambert dénonce le suremballage des aliments et est partie prenante de ces démonstrations. Le 25 septembre dernier, une conférence par Evelyne Daigle, biologiste au Biodôme a eu lieu au restaurant Les Assoiffés à Saint-Lambert. Madame Daigle a sensibilisé l’audience à la problématique de la surconsommation de plastique et aux solutions et alternatives possibles qui existent. Le représentant du Réseau Jean-Yves Grenier a par la suite expliqué le déroulement du Plastic Attack du 13 octobre entre 12h00 à 14h00 et invité l’auditoire à être présent et solidaire de ce mouvement. À noter que M. Bruno Ménard, propriétaire de nombreux IGA, dont celui visé, s’est joint à notre conférence et a pu interagir avec les participants. L’organisme « Le Jour de la Terre », partenaire de la bannière IGA sur les questions environnementales était aussi présent.

Nous attendons un nombre important de participants pour cet évènement du 13 octobre. Des représentants du Fonds Eco IGA et de l’organisme Le Jour de la Terre seront présents afin de continuer l’esprit de collaboration créé avec M. Ménard. Le concept est simple mais percutant: faire ses courses comme d’habitude ce samedi 13 octobre; les participants seront ensuite invités par les représentants du réseau à déballer les aliments suremballés à l’extérieur de l’épicerie et à les transférer dans des sacs et contenants réutilisables. Ces emballages de plastique superflus seront rassemblés dans des paniers à l’extérieur de l’épicerie, mis à disposition des gens. L’objectif est de créer une image forte afin que les gens puissent visualiser la quantité incroyable de plastique gaspillé à grande échelle. Le message est aussi un message d’action : changer ses façons de faire au quotidien, c’est-à-dire choisir des produits non-emballés et exercer une pression auprès des marchands et de leurs fournisseurs. Après l’événement, nous disposerons du plastique en collaboration avec monsieur Ménard et ses représentants.