Stations lave-glace: Appel aux citoyens

ELIMINER 40 000 BIDONS DE PLASTIQUE À SAINT-LAMBERT

Chaque hiver, plus de 22 millions de bidons de liquide lave-glace sont vendus au Québec. Près
de 85 % de ceux-ci se retrouvent au dépotoir.
Or, il y a une solution permettant d’éliminer complètement la nécessité de ces bidons. Pour
Saint-Lambert, ça signifie près de 40 000 bidons de plastique éliminés chaque année.

Cette solution fort simple et ingénieuse, développée en 2015 par Crystal Innovation, une
entreprise de la Montérégie, consiste en un système de pompe similaire à celle utilisée pour
faire le plein d’essence. Le système est breveté au Canada et aux États-Unis et est approuvé par
Mesures Canada. Il a fait l’objet de nombreux reportages dans les médias écrits, ainsi qu’à
Radio-Canada et TVA. Le réservoir peut contenir 800 litres de liquide (l’équivalent de 211 bidons
de plastique). Il est muni d’un système de communication en ligne permettant le paiement
électronique par le (la) client(e) ainsi qu’un indicateur en ligne du liquide restant dans le réservoir
du système pour assurer le ravitaillement en temps opportun. Le liquide lave-glace est vendu au
litre.

Présentement, 36 stations lave-glace sont implantées au Québec. La majorité est installée dans
des stations-service, mais récemment certaines municipalités ont décidé d’en installer dans des
lieux publics. La Ville de St-Constant a implanté l’hiver dernier une station lave-glace derrière
l’Hôtel de Ville. Le succès fut instantané et au-delà des attentes des élus municipaux.

Le Réseau Ecocitoyen de Saint-Lambert milite depuis plusieurs mois pour que des stations-
service de notre territoire se dotent de ce système, ou, à défaut, que la Ville en fasse
l’acquisition et l’installe dans un lieu public. Ces efforts semblent sur le point de porter fruit,
puisque les autorités municipales voient d’un bon œil l’implantation de ce système.
Alors que la Ville de Saint-Lambert explore divers scénarios pour se doter d’au moins une station
lave-glace sur son territoire d’ici l’hiver prochain, il importe que chaque citoyen soit sensibilisé
aux enjeux de l’introduction d’une telle innovation. Une fois la station installée, son succès
dépendra de son utilisation par les Lambertois. Chaque geste compte. Voici un geste simple qui
a un impact majeur. À chacun de faire sa part. Soyez à l’affût des annonces à cet effet dans les
prochains mois. Le Réseau Écocitoyen de Saint-Lambert s’engage à encourager les citoyens à
opter pour cette alternative à la production et à la consommation inutile de plastique.